Présentation Mammifères marins

.full-width-59c18189daf94 { min-height:0px; padding:10px 0 10px; margin-bottom:0px; } #background-layer--59c18189daf94 { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; }

Pourquoi observer les mammifères marins ?

L’étude des phoques passe principalement par leur observation : âge, sexe, comportement etc. Cela permet d’en apprendre plus sur ces animaux.

Les échouages de phoques sont également une occasion d’en savoir plus sur ces mammifères. En effet lors de leur relâcher, les phoques sont bagués aux nageoires postérieures et identifiables grâce à la couleur et au numéro de la bague.

Les animaux sont donc suivis, leurs déplacements sont notés ainsi que leur évolution (prise de poids, gestation, échouages, santé). Seuls les phoques échoués sont bagués, la capture des animaux pour baguage est interdite pour cette espèce protégée.

Au relâcher, les phoques sont également marqués d’une tache de couleur sur la tête, ce qui permet une identification de l’animal et de voir si l’animal s’intègre bien dans le groupe. Cette trace de couleur part avec la prochaine mue. Cette pratique est utilisée en baie de Somme.

Toutes ces études permettent de mieux connaître les phoques, leur mode de vie et les endroits où ils vivent et de préserver leur habitat.

(Source : Le retour des phoques sur la Côte d’Opale – CMNF)

.full-width-59c18189dc028 { min-height:100px; padding:10px 0 10px; margin-bottom:0px; } #background-layer--59c18189dc028 { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; }

Halichoerus grypus

Apparence
  • Profil rectiligne comme celui d’un cheval.
  • Deux narines parallèles.
  • Pas de creux entre le front et le museau.
  • Pelage sombre avec des taches claires
Espérance de vie
  • mâle : 20 ans
  • femelle : 35 ans
Reproduction
  • Maturité sexuelle entre 4 et 6 ans.
  • Polygamie avec harem.
Taille
  • mâle : 2,10 à 3 mètres
  • femelle : 1,70 à 2,50 mètres
Poids
  • mâle : 170 à 300 kg
  • femelle : 120 à 200 kg
Alimentation
  • Poissons (hareng, morue, saumon, mulet), céphalopodes, crustacés, mollusques.
  • 5 kg par jour et par individu.
Habitat
  • Principalement les côtes rocheuses, parfois les côtes sableuses (petit groupe d’individus).
  • Plus grande colonie française : côtes bretonnes.
#mk-accordion-59c18189e02f0 .mk-accordion-pane{ background-color:#ffffff; }

Phoca vitulina

Apparence
  • Décrochement entre le front et le museau qui est rond comme celui d’un chien.
  • Narines en V qui se rejoignent à la base.
  • Pelage gris clair avec des taches foncées
Espérance de vie
  • mâle : 25 ans
  • femelle : 25 ans
Reproduction
  • Maturité sexuelle entre 2 et 7 ans.
  • Polygamie sans harem.
Taille
  • mâle : 1,60 à 2 mètres
  • femelle : 1,50 à 1,70 mètres
Poids
  • mâle : 70 à 150 kg
  • femelle : 60 à 110 kg
Alimentation
  • Poissons (hareng, morue, saumon, mulet, poisson plat), céphalopodes, crustacés, mollusques.
  • 2 à 3 kg par jour et par individu.
Habitat
  • Bancs et plages de sable dans les régions tempérées.
  • Plus grande colonie française : Baie de Somme.
#mk-accordion-59c18189e406d .mk-accordion-pane{ background-color:#ffffff; }
.full-width-59c18189df17d { min-height:0px; padding:10px 0 10px; margin-bottom:0px; } #background-layer--59c18189df17d { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; }

Où voir des mammifères marins ?

10 conseils pour bien observer les mammifères marins
  • Respecter l’animal et son habitat,
  • Respecter la distance de fuite des phoques qui est de 400 m. En s’approchant plus près, l’animal risque de fuir.
  • Rester groupés, le phoque aura moins peur d’un groupe serré de personnes.
  • Ne pas être plus de 10 personnes dans ce groupe.
  • Etre silencieux, trop de bruit effraie le phoque qui a une ouïe très fine.
  • Progresser lentement pour approcher le phoque, avec des pauses régulières pour que l’animal s’habitue à la présence humaine.
  • Attention au vent ! Le phoque a un odorat très développé. Si le vent va vers le phoque, rester à 800 m de distance.
  • Se renseigner sur les horaires de marée, certaines plages peuvent être dangereuses lors de la marée montante.
  • Vérifier la météo avant de partir pour éviter toutes mauvaises surprises sur place.
  • Prendre un téléphone portable pour joindre les secours en cas de besoin.
  • Se munir d’une bonne paire de jumelles ou d’une longue vue sur trépied.

(Source : Le retour des phoques sur la Côte d’Opale – CMNF)

Où voir des mammifères marins ?

Les sites listés ici sont des points d’observation de phoques qui sont dans l’eau, souvent à très peu de distance du rivage. Les phoques ne viennent que très rarement se mettre au sec. Il est possible de les observer sans nullement les gêner.

En d’autres sites, baie de Canche, baie d’Authie, baie de Somme, il est possible de les voir lorsqu’ils se reposent sur les bancs de sable. Là, il convient de rester à distance.

D’Audresselles à la Pointe aux Oies.

  • A Audresselles, le site du Noirdat est situé à l’extrémité Nord du village. De là, on a vue sur les falaises qui mènent au Gris-Nez et on y observe souvent des phoques gris.
  • Entre Audresselles et Ambleteuse, on peut également les observer des phoques gris. Il est aussi possible d’en voir en marchant le long de la promenade menant au fort.

De la Pointe aux Oies à Boulogne.

  • La Pointe aux Oies est un site que semblent affectionner les phoques, en particulier les phoques gris. Ils fréquentent aussi le littoral face à la station balnéaire de Wimereux. Plus au sud, les falaises remontent jusqu’à la pointe de la Crèche. De là, il est possible d’en observer tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la rade de Boulogne.
  • Dans la rade, plutôt en hiver, on voit des veaux marins qui viennent jusqu’au bord de la plage, le long de la jetée (phare rouge). Côté Digue Carnot, on peut voir des veaux marins, mais aussi des phoques gris.
Autres sites d'observation

Du Portel à Equihen.

  • Au Portel, tout autour du fort de l’Heurt, on peut observer des phoques gris ou des veaux marins à marée haute comme à marée basse. Puis, en quittant Le Portel vers le sud, c’est le domaine des falaises, avec le Cap d’Alprech qui culmine à 50 m d’altitude.
  • Au nord du Cap, il est possible d’accéder au sommet de la falaise en contournant depuis le parking situé au pied du phare le fort d’Alprech, de couper à travers la prairie vers la mer et au bout du grillage, de trouver un passage permettant l’accès à un point de vue largement ouvert sur l’ensemble de la façade littorale du Portel.
  • Au sud du Cap, en empruntant le sentier de randonnée, on accède à Ningles, au fond d’un vallon donnant sur une plage de sable coquillier. Il est possible de poursuivre son chemin vers Equihen, en empruntant le chemin du haut de falaise, jusqu’à la Crevasse.
  • A Equihen, des points de vue intéressants donnent sur la plage : au cœur de la commune, près de la place de la mairie, au bout de la rue du Beurre Fondu, le site de la Crevasse accessible en voiture ; l’impasse Leclerc d’où l’on accède au front de mer via un petit passage qui descend jusqu’au pied de la falaise ; le parking situé en face du camping municipal ; le parking de la plage. Au-delà, c’est le littoral dunaire qui s’étend jusqu’à la baie de Canche. Les eaux du Portel à Equihen sont fréquentées par les phoques veau marin et gris. 

D’Equihen à la baie de Canche.

  • Si sur le littoral, il est rare de voir des animaux échoués sur les bancs de sable, on va les voir dans l’eau, non loin du rivage, en train de se reposer en faisant le bouchon. On trouve principalement des phoques gris. Ils sont de plus en plus nombreux, semblant se plaire dans la baie.

(Source : Phoques et cétacés de la Côte d’Opale)

Qui contacter ?

Coordination Mammalogique du Nord de la France (CMNF)
Contact: 806 rue haute, 62850 ALEMBON – 06 84 18 26 25    jkarpouzopoulos@nordnet.fr
15 rue d’Henriville    62200 BOULOGNE SUR MER        06 20 07 56 38    c.brevart@gmail.com

Adresse et site mail du groupe Mammifères marins:  http://www.phoques-et-cetaces-de-la-cote-d-opale.sitew.com
Contact: phoquesetcetacesdelacotedopale@hotmail.fr

La CMNF est une association de protection de la nature de type loi 1901, au service des mammifères sauvages du Nord-Pas de Calais. Depuis sa création en 1993, la C.M.N.F. est ouverte à tous les naturalistes et scientifiques s’impliquant dans l’étude et la préservation des mammifères sauvages de cette région avec un groupe spécifique dédié aux mammifères marins.  Elle réalise des études d’expertise sur le terrain, elle met en œuvre des moyens de protection pour les espèces répertoriées et mène des actions de sensibilisation auprès de publics variés.

La Ligue Protectrice des Animaux du Nord de la France section de Calais (LPANF)
Refuge « Intercommunal du Calaisis » – 185 rue Jacques Monod 62100 CALAIS  03 21 34 76 02 lpa.calais@orange.fr

La LPA de Calais, par l’intermédiaire de son Centre de Soins à la Faune Sauvage ouvert depuis 2011 prend en charge les mammifères marins échoués vivants sur les côtes du Nord – Pas de Calais. Elle donne les premiers soins sous contrôle de son vétérinaire formé spécialement aux soins aux mammifères marins, réhabilite l’animal lorsque cela est possible et procède à son relâcher dans son milieu naturel. Opale Capture Environnement basé à Saint Martin les Boulogne, la CMNF, la Société Protectrice des Animaux de Dunkerque collaborent tous avec la LPA de Calais en cas de découverte d’animaux vivants échoués.

 

 

Le Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord section Flandre Maritime (GON)
Section Flandre maritime « Le Goéland »

Maison de l’Environnement 106 avenue du Casino 59240 DUNKERQUE
Courriel : gon-fm@orange.fr ; ryckelinckthierry@gmail.com

Depuis sa création en 1968, le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord et du Pas de Calais (GON) a acquis une position centrale et incontournable dans l’étude et la protection de la faune sauvage dans la région Nord – Pas de Calais. Le GON, initialement tourné vers l’ornithologie, s’est peu à peu diversifié pour étudier l’ensemble de la faune vertébrée sauvage de la région et une partie de la faune invertébrée. Dans le cadre du projet de base de données du patrimoine naturel régional (Réseau des Acteurs de l’Information Naturaliste), le GON est le pôle concentrateur et fédérateur des données sur la faune (Pôle faune). La section « Le Goéland » existe depuis 1973.

#mk-tabs-59c18189e8116 .mk-tabs-tabs li.ui-tabs-active a, #mk-tabs-59c18189e8116 .mk-tabs-panes, #mk-tabs-59c18189e8116 .mk-fancy-title span{ background-color:#ffffff; }
.full-width-59c18189e7307 { min-height:100px; padding:0px 0 0px; margin-bottom:0px; } #background-layer--59c18189e7307 { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; }

Que faire en cas d'échouage de mammifères marins ?

  • Protéger l'animal

    Etablir un périmètre de protection et de sécurité autour de l'animal en faisant le nécessaire pour éviter qu'il ne reparte à l'eau. Ne pas toucher l'animal, pour des raisons sanitaires et pour éviter les morsures.

  • Evaluer la situation

    Evaluer la nécessité d'intervention et de prise en charge en fonction de l'état physique de l'animal. Si ce dernier ne montre pas de signe de fuite, c'est un signe d'échouage et il faut intervenir.

  • Alerter et secourir

    Prévenir la LPA de Calais au 03 21 34 76 02 ou à défaut la Coordination Mammalogique du Nord de la France au 06 84 18 26 25.

#mk-process-59c18189f0df2 ul li:hover .mk-process-icon {background-color:#59bfcf;}

En cas d'échouage d'un animal mort

  • Interdire la zone

    Interdire la zone au public, baliser la zone autour de l’animal.

  • Manipulation de l'animal

    Afin d’éviter tout risque de transmission de maladie, ne pas manipuler l'animal.

  • Alerter

    Le Centre de Recherche sur les Mammifères Marins situé à La Rochelle est l'interlocuteur officiel relatif à l'observation des mammifères marins. Contact : 05 46 44 99 10. Prévenir la Coordination Mammalogique du Nord de la France au 06 84 18 26 25 ou à défaut, prévenir la LPA de Calais au 03 21 34 76 02. Ils viendront ausculter l’animal avant l’enlèvement pour l’équarrissage.

#mk-process-59c18189f0fcd ul li:hover .mk-process-icon {background-color:#9d5482;}
.full-width-59c18189f05af { min-height:100px; padding:10px 0 10px; margin-bottom:10px; } #background-layer--59c18189f05af { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; }

Partagez vos observations

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Lieu de l'observation (obligatoire)

Date et heure

Nombre d'individus et espèce

Description de l'observation

Transmettre une photo

captcha

Les dernières actus

.full-width-59c18189f1b1a { min-height:100px; padding:0px 0 0px; margin-bottom:0px; } #background-layer--59c18189f1b1a { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; }

Commencer à écrire et appuyer sur entrer pour rechercher